La retraite en danger, tous concernés !

img 2755 4616073

Rassemblés dans le hall de la gare, des cheminots du Cantal, Haute Loire, Puy-de-Dôme, Allier et Nièvre ont symboliquement jeté à terre leurs tenues de travail.

 

Réforme des retraites : les cheminots clermontois ont envahi la gare ce jeudi midi [France Bleu]

Avant la grande journée de manifestation de ce vendredi, les cheminots du secteur Auvergne-Nivernais (Cantal, Haute Loire, Puy-de-Dôme, Allier et Nièvre), mais aussi ceux des unions départementales CGT Puy-de-Dôme et Allier se sont réunis pour cette action régionale.

"Je veux m'adresser à tous les voyageurs pour qu'ils pourquoi on est là aujourd'hui. Les cheminots sont en colère contre le projet de réforme des retraites par points mais aussi parce que l'on ne se reconnait plus dans l'entreprise SNCF"

Edition en ligne du 23/01/2020
Source intégrale de l'article

Clermont-Ferrand : nouvelles actions coup de poing des syndicats contre la réforme des retraites [France 3]

Clermont-Ferrand, la lutte contre la réforme des retraites ne faiblit pas. Ainsi, 150 à 200 cheminots se sont rassemblés à la mi-journée sur le parvis de la gare SNCF de Clermont-Ferrand. Il s’agissait de cheminots de la fédération Auvergne Nivernais, rejoints par des militants CGT, Sud et FO de l’intersyndicale de la cité administrative de Clermont-Ferrand. Après des prises de parole, les militants ont pénétré dans le hall de la gare et ont symboliquement jeté à terre leurs tenues de travail ainsi que des outils. Par cet acte, ils entendaient dénoncer la réforme des retraites initiée par le gouvernement et selon leurs propres mots « la casse du service public ».

Edition en ligne du 23/01/2020
Source intégrale de l'article

Manifestation explosive des cheminots à la gare SNCF de Clermont-Ferrand contre la réforme des retraites [La Montagne]

Les grévistes ont investi les lieux pendant près d'une demi-heure, à coups de confettis, chants anti-gouvernement, jets de vêtements et de tracts, pétards... Quelques fumigènes ont même été craqués avant de sortir du bâtiment, sans l'intervention des forces de l'ordre.

Edition en ligne du 23/01/2020
Source intégrale de l'article