La retraite en danger, tous concernés !


gare-du-puy-greve-cheminots-haute-loire

Zoomdici, 31/10/2014

[...] la CGT Cheminots de Haute-Loire tire de nouveau le signal d’alarme. "La situation de l’emploi sur la région Auvergne est catastrophique. Cela se traduit par la fermeture des guichets, la suppression des trains et notre département est fortement touché", est-il déploré.
Voici en détail le contenu du communiqué :
"La politique commerciale de la SNCF est axée essentiellement sur des modes de distribution déshumanisés (Internet, borne libre service). Les points de vente de Langeac, Ste Florine et Arvant sont menacés.
L’expérimentation sur les guichets se traduit par la fermeture de points de ventes le jeudi (Brassac les Mines pour la Haute-Loire). Le guichet de Langeac n’est tenu que quelques heures par jour depuis plusieurs semaines suite à un manque de personnel.

Ce jeudi noir du 23 Octobre 2014 renforce notre inquiétude. Les gares du Cendre, Vic le Comte, Brassac les Mines, Ste Florine, Brioude et Langeac étaient fermées. Seul point de vente ouvert pour les usagers au sud de Clermont-Fd : Issoire. C’est inadmissible !
Vendredi 31 Octobre 2014, plusieurs trains ont été supprimés sur la région en raison d’un manque de personnel.

Nous allons voir apparaître des ralentissements, vers le 15 décembre 2014, sur la ligne du Puy-Firminy avec une augmentation du temps de parcours de 20 minutes alors que l’Etat et la Région ont investi 48 M€ ces 7 derniers mois. Nous vous laisserons apprécier.
La CGT Cheminots Haute-Loire a pris ses responsabilités en alertant les élus (maires des gares menacées, député, conseiller général, président d’association pour la défense de lignes ferroviaires, etc..) et en exposant l’état sanitaire de l’emploi sur la région.

 

Une distribution de tracts et pétitions aura lieu d’ici quelques jours dans les points de vente menacés. Seule l’intervention commune des usagers, des élus, des associations, de notre organisation syndicale et des cheminots est à même de rétablir le service public, l’humanisation et donc la sécurité dans votre gare SNCF".