La retraite en danger, tous concernés !

16092019 inter

 

Les organisations altiligériennes CGT, FO, CFTC, FSU, Solidaires et des Gilets Jaunes décident de s'engager dans une large campagne unitaire d’information, de mobilisation auprès des salariés, retraités, chômeurs et de toute la population pour gagner le retrait du projet de loi Macron-Delevoye sur les retraites.

 

Retrait du projet de loi Macron-Delevoye sur les retraites !

Cet été, le rapport DELEVOYE sur les retraites a été rendu public. Il servira de base à la contre-réforme des retraites voulue par le gouvernement sous la dictée du Medef.

Depuis 1993, les attaques contre les retraites sont continues. Les gouvernements successifs n’ont cessé d’allonger la durée d’activité, de repousser l’âge de départ à la retraite et de réduire le montant des pensions. Malgré tout, le régime de retraite actuel nous garantit encore le maintien de notre niveau de vie.

→ Le régime universel par points est injuste.

Il est destiné à faire des économies sur le dos des salariés du public et du privé et de toutes les générations en baissant le montant des pensions, en reculant l’âge de la retraite à taux plein et en allongeant la durée de cotisation.

La mise en place de nouvelles décotes recule l’âge réel de la retraite à 64 ans voire plus. Le retraité partant à l’âge légal de 62 ans, même avec une carrière complète (43 ans) verra sa pension amputée d’une décote.

La pension de retraite ne serait plus calculée sur les 25 meilleures années dans le privé, ou sur les 6 derniers mois de traitement dans le public, mais sur toute la carrière professionnelle, prenant ainsi en compte les « moins bonnes années » (petits boulots, temps partiel, etc.).

Aujourd’hui, avec notre système, ces « moins bonnes » années donnent droit à des trimestres, mais sont écartées du calcul de la retraite. Avec le système par points, ces années auront un impact catastrophique sur le montant de la retraite.

Les aléas de la vie professionnelle (Maladie, invalidité, maternité, chômage...) pris en compte dans le régime actuel sont remis en question dans le régime par point. C’est la fin des mécanismes de soli-darité. Celles et ceux qui ont eu des carrières ha-chées (notamment les femmes) seront encore plus pénalisés!

Le gouvernement propose que la valeur des points, donc le montant de la pension soit connue seulement au moment de la retraite, en fonction de l’espérance de vie, du nombre de retraité.e.s et de la situation économique. C’est une baisse programmée des pensions, qui vise à généraliser les retraites par capitalisation, et seulement pour ceux qui le pourront !   

Pourtant, les expériences étrangères et la crise financière nous ont montré à quel point les retraites par capitalisation sont risquées et peuvent s’effondrer comme en 2008.

La retraite par points, c’est la disparition des 42 régimes de retraite existants, qui prennent en compte toutes les spécificités professionnelles, les inégalités ou les contraintes particulières des différents métiers et reconnaissent des statuts liés à l’existence de services publics.

Seules une mobilisation massive et la grève pourront faire renoncer le gouvernement !

Nous décidons d’engager dès maintenant une large campagne unitaire d’information, de mobilisation auprès des salariés, retraités, chômeurs et de toute la population autour de nos revendications

Retrait du projet de loi Macron-Delevoye sur les retraites

Ni allongement de la durée de cotisation, ni recul de l’âge de départ, ni baisse des retraites!

Non au régime universel par points, maintien des 42 régimes existants !

Retour à la retraite à 60 ans à taux plein, pas une retraite en dessous du SMIC

==> Lire la déclaration intersyndicale