La retraite en danger, tous concernés !

guide egapro cover

En moyenne, les femmes gagnent 26% de moins que les hommes. Le 5 nov 16h47 marque symboliquement le moment à partir duquel, et jusqu'à la fin de l'année, les femmes travaillent gratuitement.

L'égalité salariale est un combat quotidien pour la CGT

Un quart de rémunération en moins c'est ce que représente l'inégalité salariale entre les femmes et les hommes.

Ces écarts sont liés à 5 facteurs :

  • Les temps partiels.
  • L’écart cumulé sur les carrières
  • La non mixité des emplois qualifiés et la dévalorisation des métiers à prédominance féminine
  • L’écart sur la part variable de la rémunération (primes, heures supplémentaires…)
  • De la « discrimination pure »
Consultez le site : http://www.egalite-professionnelle.cgt.fr/
A lire : Les 10 propositions de la CGT pour (enfin !) faire de l’égalité une réalité

Décryptage et explications par Camille Hequet, conseillère confédérale CGT au pôle égalité des droits.

 

A partir de ce mardi à 16h47, les femmes travaillent "bénévolement" [Le Progrès]

À cause des inégalités de salaires qui persistent en France, les femmes vont travailler pour rien à partir de ce mardi 5 novembre 16h47, selon le collectif féministe "Les Glorieuses".

En cause, l’inégalité salariale qui persiste entre les hommes et les femmes pour le même âge, le même contrat, la même ancienneté et le même secteur d’activité. "Cette date a été calculée en prenant le chiffre des inégalités de salaire d'Eurostat (15,4% en France). L'écart a été rapporté au nombre de jours ouvrés en 2019, ce qui a donné le 5 novembre à 16h47", a expliqué dans un communiqué de presse la fondatrice "des Glorieuses", l'économiste Rebecca Amsellem.[...]

Source intégrale de l'article