La retraite en danger, tous concernés !

a95b086bafaec11053f8d4b5d83622c4 800 450jpg

Nouvelle mobilisation des personnels de santé : stop à la casse de l'hôpital et des services publics !

 

Un mot d'ordre : ne pas laisser mourir l'hôpital public [Zoomdici]

Au Puy comme à Paris et partout en France, un rassemblement des personnels de santé a eu lieu devant l'hôpital Emile Roux avec un mot d'ordre : ne pas laisser mourir l'hôpital public.

Dans les rangs des manifestants, on retrouve des patients, des agents des urgences, des administratifs, des brancadiers, des infirmières, des aides-soignantes... […]

"Encore quatre milliards d'euros d'économie sur le dos de l'hôpital public"

Le PLFSS est dans l'oeil du cyclone. C'est le projet de loi du financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2020 et il a été adopté en première lecture, alors qu'il prévoit "encore quatre milliards d'euros d'économie sur le dos de l'hôpital public", dénoncent les syndicats, ce qui risque de continuer à accentuer la pression sur les personnels qui se sentent déjà lessivés et à bout des efforts qu'ils peuvent fournir […]

Prochain cap : mobilisation du 5 décembre "contre l'attaque des retraites"

Le personnel hospitalier est donc en grève reconductible depuis le 26 septembre dernier et "tous les jours, nous sommes en grève même s'il n'y a pas forcément des actions tous les jours", relève Amandine Rabeyrin, de la CGT Emile Roux, alors que la dernière action significative date de mi-octobre.

La pespective des manifestants, c'est la journée du 5 décembre avec une mobilisation sur la question retraites car "à l'hôpital, le personnel est très féminisé et on va être très impacté sur la réforme des retraites", ajoute la cégétiste, "et l'attaque des retraites, c'est aussi une attaque de la sécurité sociale, qui est au coeur de nos métiers et de leurs financements".

Source intégrale de l’article : édition en ligne du 14/11/2019
Crédit photo : Zoomdici

 

Blouse blanche et colère noire devant l'hôpital Emile-Roux [Le Progrès]

[...] Des Ehpad de l’est du département dénoncent « des conditions de travail dégradées »

yssing

Jeudi, des représentants de l’hôpital Jacques-Barrot à Yssingeaux, ainsi que des Ehpad de Monistrol-sur-Loire et Saint-Maurice-de-Lignon ont répondu à l’appel de la CGT pour faire valoir des revendications essentiellement nationales.

« Nous demandons à travailler sans perdre notre santé, et avoir les moyens humains et matériels pour ne pas s’épuiser jusqu’à l’inaptitude », a fait valoir David Serein, secrétaire syndicale CGT de l’hôpital d’Yssingeaux et des établissements publics de l’Yssingelais. [...]

Source intégrale de l’article : édition en ligne (abonnés) du 14/11/2019

75251030 1145233299009002 7850279779826663424 o