La retraite en danger, tous concernés !

gare-du-puy-greve-cheminots-haute-loire

Communiqué du syndicat CGT des cheminots de la Haute-Loire - 11/06/14

Comme annoncé dans la presse depuis hier, plus d’un cheminot sur deux participe à la grève, à l’appel des Fédérations CGT et SUD-Rail, rejointes dans certaines régions par l’UNSA et FO. Les cheminots montrent ainsi leur détermination pour gagner une autre réforme.

Les cheminots de Haute-Loire se sont mobilisés massivement ce mercredi 11 juin 2014
Avec un taux de grévistes supérieur à 60% ! Aucun train n’a pu circuler en Haute loire et demain non plus !

Cette mobilisation fait bouger notre gouvernement, le Ministre Cuvillier reçoit ce soir la CGT et SUD à 21h alors que cette rencontre devait avoir lieu demain à 15h !

Non à cette réforme ! Elle ne répond pas au désenclavement des territoires et aux besoins des usagers !
Mais, elle se traduira par la fermeture de lignes en Auvergne !

cgt-petition-elections-prudhommes


Par un article du projet de loi sur la démocratie sociale qui doit être soumis au Parlement au printemps 2014, le gouvernement pourrait être autorisé à procéder par ordonnance pour remplacer cette élection par un mécanisme désignant les conseillers prud’hommes sur la base de la nouvelle mesure de la représentativité syndicale.

Cette suppression de l’élection des conseillers prud’hommes au suffrage universel est une attaque à la citoyenneté et un déni de démocratie :
  5 millions de chômeurs, ainsi que les travailleurs précaires, se verraient privés de toute expression vis-à-vis de leurs juridictions prud’homales, ne participant pas aux élections des représentants du personnel au sein des entreprises, scrutin sur lequel la représentativité syndicale est désormais mesurée …
  5,4 millions de salariés ne pourraient pas faire entendre leur voix en 2015 n’ayant pas été pris en compte dans la mesure de la représentativité actuelle
C’est tout simplement inadmissible !
Élus tous les 5 ans au suffrage universel, les conseillers Prud’hommes sont une force inestimable pour les salariés qui veulent obtenir réparation d’un préjudice subi de la part de leur employeur, qu’ils soient précaires, privés d’emploi ou retraités.
Avec la CGT, j’exige le maintien des élections prud’homales en 2015 !

signature-petition JE SIGNE la pétition en ligne !


fichier-jointVersion .pdf de la pétition

 

syndicat-cheminots-cgt-haute-loire-greve-11-juin

Mon43 - 11/06/14

Depuis mardi 10 juin 19 heures, les cheminots de Haute-Loire sont en grève.

Un mouvement qui s'inscrit dans une démarche nationale. Ce mercredi 11 juin aucun train ne circule dans le département.

Mercredi 11 juin, dans la matinée, les cheminots de Haute-Loire étaient rassemblés à la gare du Puy-en-Velay sous la bannière de la CGT. En grève depuis mardi 10 juin 19 heures, ce mouvement local s'inscrit dans une démarche nationale qui a pour but de protester contre le projet de loi gouvernemental prévoyant des réformes au sein de la SNCF.

Aucun train mercredi, ni jeudi

Ce mercredi 11 juin, de ce fait, « aucun train ne circule dans le département. La SNCF a mis en place des bus de substitution pour aujourd'hui et demain même si nous n'avons pas encore décidé de poursuivre la grève », précise Xavier Bousset secrétaire général de la CGT Cheminots de Haute-Loire. Il indique : « La réforme n'offre aucune perspective sur le financement de la rénovation et du développement du réseau ». Et pour la CGT le nœud du problème est « la dette contractée par l'État au nom de la SNCF. En l'effaçant nous pourrons investir et améliorer les services ».

Les conséquences en Haute-Loire

Pour Xavier Bousset, les conséquences d'une telle réforme, si elle était adoptée, seraient importantes

cgt-territoriaux-agir

La coordination syndicale des services publics vient de publier une très grande partie des fiches carrières des agents territoriaux du département de la Haute-Loire sur son compte facebook.

Ces fiches carrières vont être distribuées à environ 4000 agents territoriaux.Nous vous invitons à en prendre connaissance : https://www.facebook.com/territoriauxhauteloire.cgt/notes

 

fin-greve-dielh-siaugues-syndicat-cgt-haute-loire

Communiqué de presse - 6/06/2014

Fin de conflit chez DIEHL : 5 jours de grève pour nos salaires

Malgré l’entêtement et le chantage de la direction,  la détermination des salariés a permis d’obtenir :

  • + 0,8 % d’augmentation générale avec un talon de 14 €
  • + 0,4 % d’augmentation individuelle
  • 150 € par salarié de chèques vacances
  • 1 jour de RTT supplémentaire mis à disposition

Grâce à l’action collective et à notre détermination, les grévistes ne subiront aucune perte de salaire directe.
La CGT et les élus du personnel remercient tous les salariés qui ont œuvré pour  obtenir  ces  avancées  et  faire  reculer  la  direction  sur  les  sanctions injustes contre les 4 grévistes.
C’est la tête haute que nous sortons de ce conflit.
Les luttes des uns servent aux autres. Les victoires des uns servent à tous.

fichier-joint

 Communiqué de presse

 

logo-cgt-cheminots-auvergneCommuniqué de presse du syndicat CGT Cheminots Haute-Loire - 04/06/14

Réforme du ferroviaire

La CGT Cheminots Haute Loire appelle les cheminot(e)s à se mobiliser contre la réforme gouvernementale du ferroviaire !
Nous appelons à la grève le 10 juin à 19h00, reconductible par période de 24h00. La mobilisation sera décisive pour peser sur les choix à venir avec la présentation du texte en première lecture devant nos députés le 16 juin à l’Assemblée Nationale !
Une réforme, oui, mais celle-ci non !
La dette de 50 milliards d’euros contractés par Réseau Ferré de France par l’Etat serait intégralement à la charge du futur système et ce sont 1,7 milliard d’euros d’intérêts qui grossissent chaque année au même rythme que la dette elle-même.
La Direction compte encore faire 2 milliards d’euros d’économie, tout en prétendant que les cheminots seront épargnés. En réalité c’est la productivité réalisée au détriment de l’emploi et la fermeture de lignes déjà annoncée qui sont utilisées pour contrebalancer le poids de la dette.
L’emploi : ce seront 2453 emplois supprimés en 2014 et aucune négociation salariale !
Déjà 50 emplois de cheminots ont été supprimés sur le département de la Haute-Loire en 10 ans !
Assez de dégradation de travail pour les cheminots, assez de dégradation du service ferroviaire pour les usagers !
Aujourd’hui, la CGT affirme : « la réforme gouvernementale, on n’en veut pas ! Une autre réforme est nécessaire ».
La Fédération CGT restera ferme et déterminée, pour gagner avec les cheminots « la voie du service public SNCF ».

Xavier BOUSSET, Secrétaire Général


fichier-jointCommuniqué de presse

 

fichier-joint4 pages d'informations sur la réforme du ferroviaire

 

fichier-jointTract destiné aux usagers

 

fichier-jointAmendements rejetés