logo-cgt-cheminots-auvergneCommuniqué de presse du syndicat CGT Cheminots Haute-Loire - 04/06/14

Réforme du ferroviaire

La CGT Cheminots Haute Loire appelle les cheminot(e)s à se mobiliser contre la réforme gouvernementale du ferroviaire !
Nous appelons à la grève le 10 juin à 19h00, reconductible par période de 24h00. La mobilisation sera décisive pour peser sur les choix à venir avec la présentation du texte en première lecture devant nos députés le 16 juin à l’Assemblée Nationale !
Une réforme, oui, mais celle-ci non !
La dette de 50 milliards d’euros contractés par Réseau Ferré de France par l’Etat serait intégralement à la charge du futur système et ce sont 1,7 milliard d’euros d’intérêts qui grossissent chaque année au même rythme que la dette elle-même.
La Direction compte encore faire 2 milliards d’euros d’économie, tout en prétendant que les cheminots seront épargnés. En réalité c’est la productivité réalisée au détriment de l’emploi et la fermeture de lignes déjà annoncée qui sont utilisées pour contrebalancer le poids de la dette.
L’emploi : ce seront 2453 emplois supprimés en 2014 et aucune négociation salariale !
Déjà 50 emplois de cheminots ont été supprimés sur le département de la Haute-Loire en 10 ans !
Assez de dégradation de travail pour les cheminots, assez de dégradation du service ferroviaire pour les usagers !
Aujourd’hui, la CGT affirme : « la réforme gouvernementale, on n’en veut pas ! Une autre réforme est nécessaire ».
La Fédération CGT restera ferme et déterminée, pour gagner avec les cheminots « la voie du service public SNCF ».

Xavier BOUSSET, Secrétaire Général


fichier-jointCommuniqué de presse

 

fichier-joint4 pages d'informations sur la réforme du ferroviaire

 

fichier-jointTract destiné aux usagers

 

fichier-jointAmendements rejetés

 

 

Syndicat CGT Recticel Langeac

Journée de solidarité - Non à l’arnaque et au travail gratuit !
TOUS EN GREVE LE LUNDI DE PENTECOTE 9 JUIN 2014

La direction de RECTICEL Langeac a décidé que la journée de solidarité se fera, le lundi de pentecôte 9 juin 2014.
Sous prétexte d’assurer le financement des actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées et handicapées, une loi institue une journée dite de « solidarité » qui prend la forme d’une journée supplémentaire de travail, mais qui ne donne pas lieu à rémunération.
La solidarité avec les personnes âgées et handicapées doit être exercée par notre système de protection collective, la sécurité
sociale attaquée depuis des décennies.
Nous devrions par nos salaires satisfaire nos besoins (alimentation, loyer,
transport, soins …) auquel nous pouvons légitiment prétendre.
Ce n’est déjà plus le cas et en plus il faudrait travailler gratuitement !
Une perte sèche pour les salariés et la Sécu.
En fait, cette « solidarité » ne vise que les salariés qui sont « invités » quels que soient leur statut, leur contrat ou leur régime et durée de travail à travailler gratuitement le lundi de Pentecôte ou un autre jour choisi par accord ou décidé unilatéralement par l’employeur.
Contre le versement d’une simple contribution de 0,3 % de la masse salariale, les entreprises profiteront d’une journée de production supplémentaire sans avoir à rémunérer celles-ci et donc à payer des cotisations sociales.
Globalement, les grands perdants seraient les salariés et la Sécu et les gagnants les entreprises.
C’est pourquoi la CGT RECTICEL réitère son opposition la plus ferme à l’instauration de cette journée de travail gratuit obligatoire et vous invite à faire du lundi 9 juin 2014 (lundi de pentecôte) une journée de revendications sur les salaires et le temps de travail par la grève.

fichier-jointLire le tract

Diehl-siaugues-greve-5-juin-cgt-haute-loire

Syndicat CGT Diehl Siaugues - 5/06/2014

Tous ensemble jusqu’à la victoire !

4ème jour de grève chez DIEHL
De jour en jour, la grève s’élargit. La majorité des salariés de l’usine a rejoint le mouvement. Près de 100% des  ouvriers de la production sont en grève.  La production est quasiment stoppée.
Les salariés sont unis et déterminés pour gagner.
Face à leur détermination, la direction a accepté :
-  de suspendre les procédures disciplinaires contre les 4 salariés sanctionnés
-  de reprendre les négociations
Nous  n’arrêterons  pas  la  mobilisation  tant  que  nous  n’obtiendrons pas de réelle augmentationde salaire, notamment 80 centimes d’euros de l’heure – 120 €bruts par mois – (jusqu’à agent de maîtrise niveau 1) et 50 centimes de l’heure pour tous les autres salariés.
Notre lutte est légitime.
Nous remercions les salariés des autres entreprises pour leur soutien.

fichier-jointTract version .pdf
"Tous ensemble jusqu'à la victoire !"

fichier-jointMotion de soutien de l'USR CGT 43Motion de soutien de l'USR CGT 43

 

Affiche-visa-code-du-travail-FN


Les organisations syndicales CGT, FSU et Solidaires, avec l’organisme Visa (Vigilance Initiatives Syndicales Antifascistes), organisent une formation argumentaire contre l’extrême droite et la xénophobie (avec des intervenants nationaux) le :

Jeudi 12 juin 2014 à 9 heures
Centre Roger Fourneyron Salle N°8
au Puy en Velay (Avenue de la République)

Le repas sera pris en commun.
Lors de cette réunion, une conférence de presse aura lieu à 11 heures.

Nous vous invitons à participer massivement à cette journée en vous inscrivant à l’UD 04.71.05.51.21 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Vous pouvez consulter le site Visa : http://www.visa-isa.org/

fichier-jointLire le 4 pages CGT
L'exrême droite et l'imposture sociale

diehl-siaugues-greve-82-grevistes-photo-remi-barbe

Le Progrès 3/06/2014

Siaugues-Sainte-Marie. Réclamant des augmentations pour tous les employés, à commencer par les bas salaires, le personnel de l’usine de traitement et revêtement des métaux est en grève depuis lundi matin et ralentit le fonctionnement de la production.

Le site de production de Diehl Power Electronic, à Siaugues-Sainte-Marie, tourne au ralenti. Depuis lundi matin, à l’appel de la CGT, près de la moitié du personnel (essentiellement dans les services de production et de maintenance) est en grève pour dénoncer « l’attitude et les provocations de la direction » lors des négociations annuelles obligatoires.

La direction envoie un huissier

cgt43-buffalo-31-mai-2014

Communiqué du syndicat CGT Haute-Loire Commerce et services - 3 juin 2014

Après deux journées de lutte déterminée, les salariés de Buffalo Grill ont obtenu gain de cause.

Le projet de modulation de leur temps de travail est retiré par la direction nationale. Les employés conserveront tous leurs acquis sociaux. La CGT se félicite de ce résultat, fruit d’une large mobilisation des employés de l’enseigne Brivoise ainsi que de la solidarité interprofessionnelle. C’est aussi un encouragement et un appel à tous les travailleurs du département. En rejoignant la CGT , ils peuvent faire le choix d’un syndicalisme efficace , solidaire et dynamique.