Retraites : 20 ans de régressions, ça suffit !

Les Parlementaires doivent entendre les salariés !

Rassemblement mardi 26 novembre à 17h30 devant la Préfecture du Puy en Velay

Lire le tract intersyndical

La CGT a décidé de maintenir la pression sur le gouvernement et les députés concernant la contre réforme des retraites. En effet, le vote à l'Assemblée Nationale (2ème lecture) doit intervenir le 26 novembre 2013. C'est cette date qui a été choisie pour faire connaître une nouvelle fois notre opposition à cette loi.

L'UD CGT Haute-Loire a rencontré les autres organisations syndicales et nous avons décidé d'un rassemblement le mardi 26 novembre à 17h30 devant la Préfecture du Puy en Velay avec une conférence de presse et une demande d'entrevue au Préfet.

15-octobre

 

Dans la suite de la mobilisation du 10 septembre, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires ont décidé d'une action commune ce mardi 15 octobre contre le projet de loi sur la réforme des retraites. Les Unions Locales CGT de Brioude et Ste Sigolène avaient organisé des opérations escargot pour se rendre à la manifestation. Près de 500 manifestants ont bravé la pluie pour marquer leur opposition à cette contre réforme.

 

multisac

 

Grâce à leur lutte, et après 4 jours de grève, un accord de fin de conflit a été signé entre la direction et l’organisation syndicale CGT.

La revendication était légitime et les salariés ont obtenu satisfaction :

-  60 € pour toutes les catégories

-  étalement des jours de grève sur 3 mois.

Une victoire obtenue dans la solidarité et qui démontre qu’avec la lutte tout est possible !

Concert de solidarité avec le groupe MOTEL

En première partie YVAN MARC

Samedi 19 octobre à 21 h Centre Culturel de Vals Près Le Puy

Des billets sont en vente à l'UD à 12 € la place

Tous les bénéfices seront reversés à l'Association du Secours Populaire Français.

10-septembre2

 

Plus de 1700 manifestants ont répondu à l'appel des organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires pour défendre les retraites.

Lire l'intervention

Le Préfet ne reçoit pas les organisations syndicales.

Cette action était prévue depuis de nombreux mois. Le 9 juillet, les organisations syndicales ont demandé une audience au Préfet à la fin de la manifestation.

Lorsque la délégation est entrée en Préfecture, elle était accueillie par le secrétaire général et non par le Préfet. C'est la 3ème fois que ce dernier ne daigne pas nous rencontrer.

Les représentants des organisations syndicales ont donc décidé de ne pas rester à l'entrevue. Ils ont fait part de leur mécontentement, notamment par respect aux manifestants venus nombreux pour s'opposer à la réforme Ayrault sur les retraites.

morey

La lutte a payé !

Après 9 jours de grève, un accord a été signé entre la direction et les représentants CGT de l’entreprise.

Lire le tract...

Solidarité financière et concours de pétanque pour soutenir les salariés de l'entreprise Morey, à Rosières,en grève depuis le 19 août.

Fin juillet, lors de la réunion mensuelle avec l’employeur, les représentants du personnel ont porté leurs revendications salariales : 5 % d'augmentation pour tous, une prime de pénibilité de 50 € par mois, une prime de vacances de 150 € par an et l'instauration d'un vrai dialogue social. Pour la 3ème année consécutive, la direction n'a rien voulu entendre et n'a fait aucune proposition.

Collectivement, les salariés ont décidé, à leur retour de congés, de se mettre en grève car, depuis plusieurs mois en plus du blocage de leurs salaires, leurs conditions de travail se sont fortement dégradées.

Vendredi 23 août après-midi, un fait très grave s’est produit : Mr Morey a foncé sur 5 grévistes qui discutaient avec un chauffeur venu récupérer de la marchandise. 2 salariés ont été fauchés et l’un d’eux a été évacué par le Samu, un arrêt de travail de 8 jours lui a été prescrit.

Les ouvriers, très choqués de l’attitude de leur patron, ont décidé de continuer leur mouvement de grève ce lundi matin.

Pour tenir et continuer leur action, ils ont besoin d'un soutien financier. L'UD CGT appelle à la solidarité. Donnez ce que vous pouvez, mais soutenez-les !

Par votre geste, vous permettrez à ces salariés de lutter pour être respectés et enfin entendus ! Merci pour eux.

Vous pouvez effectuer vos dons en espèce ou par chèque à l'ordre de : CGT Multipro Chimie, Solidarité aux Morey.