IMG 5282

Grâce aux mobilisations des personnels de santé, une première revalorisation salariale, bien qu’insuffisante, a été obtenue mais aucun engagement pris sur l’arrêt des restructurations en cours et la réouverture de lits. Et des conditions de travail et de prise en charge des patients amenées à se dégrader davantage...

edito ill urgence sociale environnementale

Dans cette période de turbulence, la CGT n'a cessé d'être présente aux côtés des salarié-e-s... Pour gagner un monde de progrès social et environnemental, elle est porteuse de propositions.

Saint Didier en Velay

Le fameux Ségur de la Santé arrive bientôt à son terme. Mais les personnels du Centre Hospitalier Emile Roux, de l'hôpital de Brioude, d’autres établissements de la Santé (comme Sainte-Marie), des EHPAD (comme Saint Didier en Velay) étaient toujours mobilisés ce mardi 30 juin 2020 pour obtenir des réponses rapides et concrètes à leurs revendications. 

IMG 20200616 162101

Nouvelle journée de grève et d’actions des salarié.e.s de la santé, du sanitaire et social mardi 30 juin 2020 à 16h à BRIOUDE devant la Sous-Préfecture (attention horaire changé !), à 14h30 au PUY EN VELAY devant le bureau des entrées de l’hôpital Emile Roux, puis déplacement jusqu’à la Préfecture. Pour garantir un égal accès à des soins de qualité pour tous, ils doivent obtenir satisfaction sur leur justes revendications !

illustration sante

Nouvelle journée de grève et d’actions des salarié.e.s de la santé, du sanitaire et social mardi 30 juin 2020 à 16h à BRIOUDE devant la Sous-Préfecture (attention horiare changé !), à 14h30 au PUY EN VELAY devant le bureau des entrées de l’hôpital Emile Roux, puis déplacement jusqu’à la Préfecture. Pour garantir un égal accès à des soins de qualité pour tous, ils doivent obtenir satisfaction sur leur justes revendications !

160620 Emile2

500 au Puy-en-Velay, près de 200 à Brioude le mardi 16 juin 2020 pour la journée de mobilisation des personnels de santé, du médicosocial, du social et des Ehpad. « Les trois derniers mois ont été la démonstration, si c’était nécessaire, que l’hôpital est important. S’il n’y a pas assez de lits, pas assez de soignants, comment ça va se passer ? On choisira qui il faut soigner ! Ça, on ne peut l’accepter »